Accueil / Cryptomonnaies / DigiByte (DGB)

Définition et historique de DigiByte (DGB)

DGB DigiByte

DigiByte

(DGB)

DigiByte (DGB) est une blockchain basée sur UTXO PoW et axée sur la cybersécurité, les actifs numériques, les paiements et les technologies de communications sécurisées. La blockchain DigiByte a été développée en 2013 et lancée en janvier 2014 par Jared Tate (créateur et fondateur de DigiByte) avec un protocole open-source. Bien qu'ils soient basés sur Bitcoin, les ajustements apportés au code permettraient d'améliorer sa fonctionnalité, notamment le temps minage, l'ajustement en temps réel des difficultés et l'amélioration de la sécurité. Le développement de DigiByte a inclus DigiShield, MultiAlgo, MultiShield, SegWit, et Odocrypt.

DigiByte affirme n'avoir jamais été financé par le biais d'une ICO, prévente ou vente de token. Le DGB est un token / crypto monnaie avec un ratio de 1000:1 par rapport au BTC, exploité sur 21 ans (2014-2035) avec un approvisionnement maximum de 21milliards en 2035. DigiAssets a été conçu pour permettre aux utilisateurs de construire sur DigiByte une couche secondaire sur la chaîne globale de DigiByte, pour permettre l'émission décentralisée des actifs, des token, des contrats intelligents et de l'identité numérique.

DigiByte affirme avoir téléchargé 280 000 nœuds complets depuis 2017. Au 21 août 2019. 12 000 nœuds seraient actifs et le réseau serait distribué par 5 algorithmes de hashage cryptographique (PoW) parallèles qui sécurisent le réseau. DigiByte prétend réaliser un minage de 15 secondes.

Informations générales

Peut-on miner cette cryptomonnaie ? Oui
Utilisation anonyme ? Non
Nombre de token en circulation au maximum : 21 000 000 000 DGB
Language de programmation : C
Type de preuve : Preuve de travail / Proof of Work (PoW)
Licence : MIT (licence libre)
Taille des blocs : 10 MB.
Fréquence moyenne des blocs : 15 secondes.