Accueil / Actualités / Immobilier / Vivre en Suisse : avantages et inconvénients

Vivre en Suisse : avantages et inconvénients

Vivre en Suisse : avantages et inconvénients

Nichée en plein cœur de l’Europe, mondialement reconnue pour la finesse de son chocolat, la diversité de ses fromages et le savoir-faire de son horlogerie de luxe, la Suisse est un pays singulier à bien des égards. Sans doute envisagez-vous de franchir le pas et de vous y installer, pour démarrer une nouvelle carrière ou découvrir une nouvelle culture. Que vous soyez convaincu ou en passe de l’être, nous avons dressé pour vous une liste des avantages et des inconvénients de vivre en Suisse, afin de vous aider à prendre la décision qui changera peut-être votre vie.

 

Quels sont les avantages de vivre en Suisse ?

À l’instar de son célèbre couteau (suisse), la Suisse a plus d’un atout en poche pour se mettre en valeur. Que ce soit le confort de vie ou la beauté de ses paysages, vous serez séduit par tout ce qu’elle a à offrir.

 

La qualité de vie made in Suisse

Ce n’est pas vraiment un secret, mais il faut tout de même rappeler que le salaire moyen pour un travailleur suisse est parmi les plus élevés d’Europe. Il avoisine environ les CHF 62 000.- annuel en 2021, et peut monter bien plus haut pour des postes qualifiés. La Suisse impose également 4 semaines de congés annuels obligatoires. Il arrive cependant que beaucoup d’entreprises en proposent 5, à l’image de la France voisine. Ajoutez à cela un système de protection sociale obligatoire qui vous donne accès à une couverture santé et un taux de chômage parmi les plus bas d’Europe.

De plus, le système politique de votation populaire permet d’adapter plus rapidement les lois à la réalité sociale de la Suisse. Les Suisses sont d’ailleurs connus pour être très rigoureux et respectueux des lois (ils votent eux-mêmes pour le montant de leurs impôts !). Le taux de criminalité dans le pays est donc très bas. Les rues y sont décrites comme extrêmement propres et les services publics sont dépeints comme efficaces et ponctuels. D’ailleurs, l’offre de transport dans les grandes villes (trams, trains et bus) fait de la Suisse un pays très bien desservi.

Vivre en Suisse, c’est aussi, à l’échelle plus globale, vivre dans un pays neutre en matière de politique internationale. Pas étonnant que le CERN et le siège des Nations Unies s’y soient établis.

 

Le patrimoine culturel en Suisse

La Suisse est traversée de part et d’autre par les Alpes, et partage des frontières communes avec la France, l’Italie, l’Allemagne et l’Autriche. À ce titre, un week-end improvisé peut ici très vite prendre des allures de vacances à l’étranger.

L’hiver, vous pourrez prendre de la hauteur et skier dans les plus belles stations de la région ou déguster une fondue à la crème de Gruyère dont seuls les Suisses ont le secret. L’été, vous pourrez profiter des nombreuses plages aux abords du lac Léman ou découvrir les reliefs à l’occasion d’une randonnée dans le Valais. Outre sa gastronomie, la diversité culturelle qu’offre la Suisse passe aussi par ses musées, ses festivals et les différents monuments à travers le pays.

 

Quels sont les inconvénients de vivre en Suisse ?

Si les avantages de vivre en Suisse sont indéniables, il demeure toutefois quelques inconvénients à prendre en compte lorsqu’il s’agit de s’expatrier en Suisse.

 

Le coût de la vie en Suisse

Si les salaires sont effectivement très élevés, c’est aussi une manière de répondre aux standards de la qualité de vie dans le pays. En effet, se loger peut être très difficile en Suisse, notamment dans les grandes villes comme Genève ou Zurich où le marché est saturé. Le budget que vous consacrerez à votre loyer sera très conséquent, environ 2 000 francs suisses par mois.

La protection sociale obligatoire n’est pas gratuite, et son coût peut s’avérer extrêmement élevé, avec un système de franchise qui n’est parfois jamais dépassé. La facture peut s’avérer salée si vous consultez un spécialiste en urgence pendant un week-end ou un jour férié.

En ce qui concerne les autres dépenses quotidiennes, prévoyez un budget large. La plupart des produits étant importés, une simple baguette de pain, par exemple, coûte 2 fois plus cher qu’en France. Le système de taxe sur les transports, si vous possédez une voiture, vous invitera à utiliser davantage les transports en commun. De même, le montant de la redevance radio-télévision est de CHF 335.- par an.

 

Sécurité de l’emploi en Suisse

Si le marché de l’emploi est très attractif, et les opportunités professionnelles nombreuses, garder son emploi sur le long terme n’est jamais une garantie. Une entreprise peut vous remercier du jour au lendemain, sans préavis ni recours possible. De plus, la semaine de travail s’étale en moyenne sur 42 heures. Autant postuler pour un emploi qui vous plaît, car vous y passerez donc beaucoup de temps.

 

La Suisse, un pays conservateur

L’apparente rigueur dans les infrastructures et le respect des lois cache en réalité une culture très rigide. Si le système démocratique est intéressant, il traduit bien souvent une volonté conservatrice au sein de la population, notamment en matière de droit social.

À titre d’exemple, la loi sur le mariage pour tous est entrée en vigueur uniquement en 2021. En comparaison, l’Irlande, pays conservateur lui aussi, l’a voté en 2012. Il faut aussi savoir que la Suisse n’est pas un pays laïc, et sa population, bien que cosmopolite, est en majeure partie de confession chrétienne. L’interdiction de construction de certains lieux de culte musulmans a suscité certaines controverses par le passé.

De ce fait, en tant qu’expatrié, il vous sera difficile de nouer des liens, tant les Suisses auront tendance à se montrer « chauvin » envers vous. Cette difficulté se fera plus grande en fonction du canton dans lequel vous souhaitez vivre, à cause des barrières linguistiques. Il existe en effet 4 langues nationales en Suisse (français, italien, allemand et romanche), sans compter les nombreux dialectes parlés.

Vivre en Suisse, c’est faire le choix d’une vie riche, mais ambivalente. La culture helvétique, tantôt ouverte sur le monde et tantôt hermétique à la nouveauté ne laisse personne indifférent. Si vous réalisez que l’expatriation totale n’est pas faite pour vous, vous pouvez cependant vous laisser tenter par la vie de frontalier. Grâce à meilleurtauxdechange.ch, vous pourrez trouver les solutions les plus fiables pour convertir vos devises chaque fin de mois.