Doit-on encore acheter un diesel ?

22/07/2018 à 03:27

Baisse des ventes en France, scandale de moteurs truqués en Allemagne… Oui, c’est bien du diesel que l’on veut vous parler. Est-il en voie de disparition et doit-on le mettre aux oubliettes de l’Histoire des transports ou a-t-il encore des atouts que nous ne devons pas négliger ? Ce qui est certain, pour commencer, c’est qu’il a aussi bien ses détracteurs que ses supporters. Il convient donc de consulter des données objectives si l’on souhaite se faire un avis.

Des mauvaises habitudes chez les consommateurs

Tout d’abord, il faut noter que le diesel a longtemps été présenté comme incontournable. En France, les consommateurs ont pris l’habitude de se tourner systématiquement vers lui durant de longues années. Du coup, il était majoritaire au sein du parc automobile et les propriétaires misaient sur lui, avec l’assurance de revendre facilement leur voiture si nécessaire.

Ainsi, de nombreuses personnes ont longtemps roulé au diesel alors que leurs habitudes auraient dû les diriger vers une alternative. On pense à des personnes effectuant de petits trajets, roulant essentiellement en ville. Le diesel est en effet intéressant pour les personnes qui roulent beaucoup.

Un autre point qui a mené beaucoup de conducteurs au diesel relève de la politique fiscale en France qui encourageait ce type de consommation, via les constructeurs.

Le diesel a toujours des points forts

Toutefois, il convient de ne pas passer d’un extrême à l’autre en décrétant que le diesel est obsolète et ne représente plus le moindre intérêt. S’il a été promu durant des années de façon excessive, le diesel reste intéressant pour certains automobilistes et conducteurs effectuant beaucoup de kilomètres. Si vous correspondez à ce profil, ne tirez surtout pas un trait sur le diesel et rassurez-vous, il n’est pas en fin de vie.

Retour aux actualités